Artiste

IKRAAAN

IKRAAAN se décrit comme un clown et un chef d’orchestre qui incarne tout ce qui existe de douleur, de joie, de bien et de mal dans l’humain, et le traduit en musique. Le mariage de sa voix mélodieuse et de mots poignants touche son public droit au cœur. Elle chante la douleur d’être fondamentalement différent.

 

  • Princesse à paillettes
  • Musique hypnotique
  •  Fait de la musique par nécessité
  • Chante la douleur d’être fondamentalement différent
  • A le cœur sur la langue

 

Intemporel

« Je ressens une connexion avec le musée. Comme les peintures, la musique peut être intemporelle et précieuse. C’est très inspirant pour moi d’être en lien avec une organisation qui conserve, protège et expose des œuvres de ce genre. Voilà pourquoi il me tenait tant à cœur de devenir Artist in Residence au KMSKA. Je considère que c’est un honneur exceptionnel ! » 

La première fois

« Je vais être honnête : avant qu’on me propose de devenir Artist in Residence, je n’avais jamais entendu parler du KMSKA. Même pire : je n’avais encore jamais mis les pieds dans un musée ! Étonnant, j’en conviens ! Et cocasse, aussi, de faire ses premiers pas au musée dans un bâtiment vide. Je n’oublierai pas de sitôt le moment où je suis entrée dans ce magnifique bâtiment. Rien que l’architecture, en soi, est éminemment inspirante. Pendant que je me promenais dans les salles du musée, j’ai été assaillie par des dizaines d’idées. Même en l’absence de tableaux, ce bâtiment est une source d’inspiration. J’ai envie d’utiliser les espaces du musée et de faire un brainstorming sur ce qu’ils peuvent signifier pour ma musique. »

Beaucoup de bruit

« Pendant ma résidence, je n’ai pas immédiatement l’intention de faire une grande différence pour le musée. En revanche, je vais vraiment faire beaucoup de bruit (hahahaha). »

Simplement agir

« Ma devise dans la vie, c’est : simplement agir. Tomber et se relever, ça fait partie du chemin. Comme personne ne sait de quoi sera fait demain, offrons-nous les rêves les plus grands possibles ! Et agissons. C’est comme ça qu’on crée sa propre réalité. »

Sans répit

« Tout ce qui fait souffrir, tout ce qui va mal dans ma vie me motive. Je transforme cette douleur en force et en énergie. C’est quand je touche le fond que je prends conscience de ce qui me constitue. Je n’arrête jamais. »

Bloed, zweet en tranen – Sang, sueur et larmes

« L’album de mes débuts. J’y ai véritablement mis toute mon énergie, j’ai sué sang et eau, et j’ai beaucoup pleuré. Avec cet album, je veux attirer l’attention sur la santé mentale et sur l’importance d’identifier nos traumatismes et de les guérir. J’espère qu’en écoutant cette musique, les gens se sentiront moins seuls, mieux compris et plus aimés. Cette histoire qui, au départ, était la mienne, sera bientôt celle du monde entier. »